Les 25 Ans de Genève Action Lac Propre

En 25 ans, pas moins de 20 tonnes de déchets ont été extraits du lac par des plongeurs qui, soutenus par de nombreux bénèvoles, participent depuis 1992 à « Genève Action Lac Propre » organisé par Patty Moll, responsable d’ Aqua Diving et Scuba-Dream.

Aux Bains des Pâquis, le dimanche 17 septembre, plus de 880kg de déchets en tout genre se sont rajoutés à ce lourd bilan y compris 460 bouteilles en pet, 650 cannettes, 520 bouteilles de verre, 1 vélo, 1 trotinette, 2 extincteurs, 42 briquets, 25 vêtements/chaussures, 6 porte- monnaies et 3 sacs à mains, 3 pneus, 5 téléphones mobiles, un vibromasseur ! etc.

Etant donné le nombre record de bénévoles et de bateaux disponibles, l’équipe d’Aqua Diving a également pu couvrir une partie de la rive gauche du lac (Baby plage et la rade) ainsi que le Vengeron. Dans ces trois zones un poids total de plus de 1000 kg a pu être remonté. Soit un bilan de la journée porté à 2,200 kg!

Patty Moll et Domino Albert

« C’est un honneur et privilège d’avoir pu participer aux 25 ans de « Genève Action Lac Propre » qui coincident aux 25 ans de Project AWARE® – 25 ans d’action et de participation citoyenne pour la protection de nos lacs, rivières et océans » commente Domino Albert, Project AWARE Communications Manager. « Malgré cette quantité impressionante de dèchets, cet événement donne chaque année depuis 1992, un message d’espoir et montre qu’en collaborant, nous pouvons, tous ensemble, par des actions locales, sensibiliser le publique à cette problèmatique mondiale. »

En moyenne, statistiquement, ces 24 dernières années lors de ce nettoyage annuel, l’équipe d’Aqua Diving a ramassé beaucoup trop de déchets : 17’500 kg de déchets en tout genre:

  • 7,700 bouteilles en verre
  • 5,325 bouteilles en pet-plastique
  • 1,220 vêtements-chaussures
  • 24 vélos-trottinettes
  • 86 pneus
  • 34 chariots à roulettes, caddies, et inévitablement des porte-monnaie, armes, jouets, couverts, panneaux, chaises, etc. ! Et même un barbecue complet ainsi qu’un coffre-fort…

Retrouvez le compte-rendue complet des 25 Ans de « Genève Action Lac Propre » sur le site de Project AWARE.

Faites votre part – Dive Against Debris®

Article de Megan Denny

Pour la plupart des gens, la pollution de l’océan est loin des yeux donc loin du coeur, mais en tant que professionnels de la plongée, vous savez que, dans de nombreuses régions, sous les vagues, se cache le grave problème des déchets. C’est pourquoi la Fondation Project AWARE® a créé Dive Against Debris®, un programme de recherche citoyenne, qui vous habilite, vous et vos binômes, à rapporter des données essentielles sur les déchets marins que vous avez trouvés dans les habitats subaquatiques.

Depuis que le programme Dive Against Debris a commencé en 2011:

  • Plus de 30 000 plongeurs ont participé
  • Plus de 900 000 morceaux de déchets ont été ramassés et rapportés
  • Des milliers d’animaux marins emmêlés ont été découverts

BeachNet2

Les données sur les déchets marins rapportées par les plongeurs sont essentielles pour gérer et empêcher la pollution de l’océan. Par exemple, l’année dernière, 26% de tous les déchets rapportés via les plongées enquêtes Dive Against Debris étaient du matériel de pêche abandonné, perdu ou jeté (“ALDFG” – Abandoned, Lost or Discarded Fishing Gear). Ce type de déchet est également connu sous le nom de “filets fantômes”, en référence aux équipements de pêche non récupérés qui continuent à capturer des poissons et d’autres animaux marins longtemps après qu’ils aient été perdus ou abandonnés par les pêcheurs. Cet équipement de pêche fantôme a un effet dévastateur sur les habitats marins, emmêlant et tuant des centaines d’espèces, notamment des phoques, des tortues, des dauphins et des baleines. Lors d’une enquête dirigée en 2007, la NOAA a estimé qu’il y a plus de 85 000 casiers à crabes et à langoustes aux Keys de Floride, dans le seul Sanctuaire marin national de l’archipel.

Via ses partenariats contre les déchets, Project AWARE s’engage à mettre en oeuvre des solutions avec les personnes individuelles, les gouvernements, les ONG, les commerces, les alliances comme Global Ghost Gear Initiative (GGGI). Seulement cette année, GGGI a démarré des programmes de prévention et de récupération de matériel “fantôme” en Alaska, dans le Maine et au Royaume-Uni.

L’océan que nous adorons a besoin de “tout le monde sur le pont” pour le protéger. En encourageant vos élèves plongeurs et vos clients à plonger contre les déchets, nous pouvons améliorer la santé des écosystèmes de l’océan et fournir des informations précieuses aux décideurs politiques concernant les déchets subaquatiques.

Depuis peu, rapporter les déchets marins est encore plus facile

La nouvelle application Dive Against Debris app du Project AWARE pour les appareils mobiles Android et iOS permet de rapporter encore plus facilement les données sur les déchets marins. Avec l’application Dive Against Debris, vous pouvez:

Open Water Manual (Redesign)

  • Rapporter rapidement les déchets ramassés en choisissant parmi une liste de types de déchets courants.
  • La localisation du site de plongée peut être facilement ajoutée en utilisant le GPS de votre appareil mobile.
  • Copier les informations d’une précédente soumission sur le même site.
  • Pas de connexion de données? Aucun problème. L’application stockera vos données en tant que brouillon pour que vous puissiez compléter la soumission une fois que vous reprendrez la connexion.

L’application gratuite sera téléchargeable après le 21 août, à partir du App Store ou Google Play. Téléchargez-la pour rapporter les déchets marins et aider à répandre ces informations.

Pourquoi les documents administratifs sont importants

PADI Instructor

Lisez cet article pour connaître les erreurs courantes concernant les dossiers administratifs et ce qui se passe si ces documents ne sont pas gérés complètement et correctement. Cet article répondra également aux questions usuelles, notamment: “Que se passe t-il si un élève répond ‘oui’ à une question du questionnaire médical, puis souhaite changer sa réponse par ‘non’ plus tard?”

Pourquoi les documents administratifs sont ils si importants?

  • Ils permettent d’informer les plongeurs qu’il est de leur responsabilité d’être honnêtes et d’évaluer leur condition médicale et les risques inhérents à la plongée – même lorsque les opérateurs font de leur mieux pour fournir une expérience divertissante et relativement sûre.
  • Ils permettent d’établir les directives que tous les plongeurs sont attendus de respecter lorsqu’ils participent à cette activité transformationnelle.
  • Les documents administratifs sont utilisés comme preuve pour défendre les pros et les commerces de la plongée lorsqu’un incident survient et que des actions en justice sont engagées.
  • Votre assurance professionnelle de responsabilité civile requiert que vous mainteniez des dossiers administratifs complets.

Ce qui peut se passer si les documents administratifs sont négligés

Voici un scénario hypothétique basé sur la vie réelle:

Un élève Open Water s’inscrit au cours et remet ses documents administratifs. L’instructeur ne vérifie pas attentivement lesdits documents et rate la réponse “oui” de l’élève concernant des antécédents médicaux de maladies cardiaques et d’hypertension artérielle.

Pendant la première plongée en milieu naturel, l’élève a une crise cardiaque et décède. L’examen médical révèle que le coeur du plongeur était en mauvais état, qu’il aurait pu avoir une crise cardiaque assis dans son fauteuil.

L’instructeur envoie un rapport d’incident à PADI accompagné de ses documents administratifs. Entre temps, la famille de l’élève porte plainte.

Au cours de l’enquête de l’Assurance qualité, on découvre que, outre d’autres préoccupations, les documents administratifs n’avaient pas été contrôlés correctement. La compagnie d’assurance refuse de prendre en charge le sinistre, car l’instructeur n’a pas respecté la Garantie de la police d’assurance: “obtenir l’approbation d’un médecin si l’élève a répondu ‘oui’ à une question.” Dès lors, l’instructeur doit se défendre contre la plainte sans assurance. Les choses se seraient déroulées différemment s’il avait été plus consciencieux avec les documents administratifs.

L’erreur administrative la plus fréquente

Pat Fousek, cadre au département de Gestion de la Qualité & des Risques, explique les documents administratifs clés, les préoccupations fréquentes des formulaires administratifs et donne les réponses aux questions généralement posées.

Décharge de responsabilité – Ce document explique au participant les risques de la plongée en scaphandre autonome; il est conçu comme un contrat. Le plongeur accepte d’assumer les risques et que les choses peuvent mal tourner. Nul n’est parfait, et lorsqu’on pénètre dans un environnement étranger avec un équipement qui permet de rester en vie, des incidents peuvent survenir.

– S’assurer que tous les espaces vides sont dûment remplis avant que le plongeur signe le formulaire. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un tampon (ne cachez pas les autres parties du texte), utiliser la méthode électronique ou le plongeur peut remplir tous les espaces manuellement. Ne modifiez en aucun cas le document une fois que l’élève l’a signé.

– S’assurer que le formulaire est dûment signé et daté. Si l’élève a des questions concernant ce formulaire, dites-lui qu’il peut consulter un avocat. N’essayez pas d’interpréter le formulaire vous-même, même si vous êtes avocat.

Déclaration de compréhension et d’acceptation d’indépendance du prestataire – Ce formulaire explique à vos clients que les activités commerciales des Membres PADI ne sont pas la propriété de PADI, que les pros de la plongée ne sont pas des employés de PADI, et que PADI ne contrôle pas – et ne peut pas – contrôler les activités quotidiennes et les décisions de votre personnel et de votre commerce. PADI n’est pas impliquée dans les décisions de plonger ou non un jour particulier, de la sélection du site de plongée, ou du choix d’un membre du personnel pour une tâche particulière. Ce sont vos affaires.

La Déclaration de compréhension et d’acceptation d’indépendance du prestataire est l’un des formulaires que les Membres PADI oublient le plus souvent, même s’il est intégré dans le Student Record File et dans toutes les décharges de responsabilités individuelles sur le Site Pros PADI. Avant de faire des copies d’un formulaire, assurez-vous que vous en avez les versions les plus récentes.* Nous voyons continuellement des formulaires et des Student Record Files qui datent de 10 ans, voire plus. Comme pour les autres formulaires, veillez à ce que les espaces vides soient remplis correctement, et le formulaire dûment signé et daté.

* Version actuelle du Student Record File (product no. 10058) – version: 5.01 du 6 janvier 2016

Déclaration d’adhésion aux règles de plongée en toute sécurité – Ce document est conçu pour informer les plongeurs sur leur responsabilité à plonger en toute sécurité – non seulement lorsqu’ils sont élèves, mais aussi après leur certification. La signature du plongeur sur ce formulaire confirme qu’il est conscient de sa responsabilité en tant que plongeur, et que s’il ne respecte pas les règles de la plongée en toute sécurité, il peut s’exposer à des risques supplémentaires. Une fois de plus, l’élève doit remplir tous les espaces vides du formulaire, le signer et le dater.

La Déclaration médicale explique les risques de la plongée et demande au plongeur de préciser tout antécédent médical préexistant. Une réponse “oui” à l’une des questions requiert l’approbation d’un médecin avant de pouvoir participer à des activités aquatiques. Le formulaire conseille également au plongeur de consulter un médecin “régulièrement” une fois le cours terminé. Demandez toujours au plongeur de répondre par “oui” ou par “non” (et pas seulement de tracer un trait sur tous les espaces vides), puis de signer et de dater le formulaire.

Il y aura toujours l’un de vos plongeurs qui répondra “oui” à une question de la Déclaration médicale, puis qui souhaitera en parler avec vous, ou changera la réponse par “non”, surtout si un ami lui rappelle qu’il devra obtenir l’approbation d’un médecin. En clair: il ne devrait y avoir aucune discussion entre l’instructeur et le plongeur/la plongeuse concernant la déclaration médicale.

Si le plongeur choisit de changer sa réponse, c’est autorisé, mais il devra mettre ses initiales et inscrire la date à côté de la modification. Réfléchissez attentivement sur les raisons pour lesquelles un(e) plongeur/plongeuse souhaite modifier sa réponse.

  • Était-ce un simple malentendu? Si un homme, biologiquement parlant, répond “oui” à la question “Êtes-vous enceinte ou essayez-vous de l’être?”, il est logique qu’il change sa réponse. Assurez-vous qu’il inscrive ses initiales et la date à côté de la modification.
  • Le plongeur a t-il véritablement mal compris la question? Si un plongeur répond initialement “oui” à une question, il doit y avoir une raison à cela. Vous pouvez discuter de la situation avec lui, mais restez prudent en lui conseillant d’être honnête concernant ses antécédents médicaux pour le bien de ses proches, de son binôme, de sa santé et de sa sécurité.

On nous pose souvent des questions concernant des plongeurs adultes à qui on a posé des yoyos dans leurs oreilles dans l’enfance, mais qui pensent que ce n’est plus un problème. Autre préoccupation courante: le plongeur utilise un inhalateur pendant les mois de l’année où un pollen particulier est actif, mais ne l’utilise pas en ce moment. Dans ces deux cas, demandez-vous: Suis-je la bonne personne pour vérifier son aptitude médicale et sa condition physique pour la pratique de la plongée?

Au cas où vous auriez des questions concernant les documents administratifs, ou concernant une quelconque information donnée dans cet article, veuillez contacter votre Bureau PADI. Les versions actuelles de tous les formulaires décrits ci-dessus sont accessibles sur le Site Pros PADI (padi.com/mypadi) dans le menu “Formation”. Choisissez “Formulaires & Candidatures” dans le menu déroulant. Utiliser Using Ctrl + F peut vous aider à chercher la page et à rapidement trouver le formulaire que vous souhaitez.

 

Soutenez la protection de l’Océan: Les Quatre piliers du changement de PADI

Cette année, Project AWARE® fête son 25ème anniversaire. C’est un accomplissement fantastique, rendu possible uniquement grâce à la persistance de votre soutien envers la protection de l’océan. Tandis que PADI renforce son engagement à l’égard de la santé des océans et de la protection des animaux marins via les Quatre piliers du changement, maintenant plus que jamais, les Pros PADI se sont positionnés pour diriger la charge en habilitant la communauté de la plongée dans son intégralité à être un agent du changement positif à l’égard de l’océan.

Et notre Planète Océan a besoin de toute l’aide qu’elle peut obtenir. Tous les ans, huit millions de tonnes de plastique pénètrent dans l’océan. Les températures élevées et l’acidification de l’océan ont définitivement détruit 20% des récifs coralliens mondiaux. L’excès de pêche s’est généralisé. Certaines espèces de requins sont sur le point de disparaître, leur nombre a été réduit de 80% – la perte des ces prédateurs ultimes déséquilibrerait des écosystèmes entiers.

La communauté de la plongée, en particulier les Pros PADI, joue un rôle essentiel pour diriger la protection de l’océan. Votre engagement envers sa protection, grâce à votre Renouvellement de Membre PADI, continue à donner une voix à l’océan, à aider et à protéger la vie marine de l’invasion des déchets marins.

SANTÉ DE L’OCÉAN: Soutenez les efforts globaux pour obtenir un océan en bonne santé. Travaillez avec Project AWARE pour retirer les déchets marins et forger des partenariats pour établir des Zones marines protégées dans le monde entier. Depuis peu, rapporter les déchets marins est encore plus facile grâce à la Dive Against Debris® app.

PROTECTION DES ANIMAUX MARINS: Protégez la biodiversité de la vie marine. Soutenez le Project AWARE® et les autres organisations qui travaillent à modifier les législations, éduquer le public et lutter contre la pêche aux ailerons de requins et la surpêche.

GENS ET COMMUNAUTÉ: Faites-en davantage pour aider à construire une infrastructure de plongée et soutenir localement la formation afin de favoriser la durabilité. Éduquez et soutenez les communautés régionales pour cultiver un état d’esprit protecteur, indispensable à la santé des océans et à la préservation des animaux marins.

SANTÉ ET BIEN-ÊTRE: Tandis que nous contribuons à la guérison du monde extérieur, nous guérissons également intérieurement. En plongée, de nombreuses personnes ont retrouvé l’espoir dans leur avenir. Des histoires de triomphes sur l’adversité, la maladie, les difficultés de la vie témoignent du pouvoir guérisseur de la plongée. Partagez vos anecdotes incroyables concernant les transformations personnelles, afin que les autres puissent en profiter.

Consultez votre plan de communication actuel et introduisez ces initiatives d’une manière adaptée à vos besoins locaux particuliers et aux opportunités qui se présentent à vous. Vous le faites probablement déjà, mais si informer les gens de cet engagement partagé devient votre priorité, c’est une manière puissante d’augmenter votre base de plongeurs, d’ambassadeurs et de protecteurs dont dépend notre planète Eau. Si nous pouvons engager les plongeurs du monde entier à agir plus efficacement localement, un changement global est inévitable.

PADI soutient la Journée de la Terre via des partenariats pour soutenir nos Océans

Rancho Santa Margarita, Californie – 19 avril 2017 – Avec le Jour de la Terre qui aura lieu dans quelques jours, PADI® développe sa longue histoire de préservation en joignant ses forces avec d’autres organismes pour mieux soutenir deux de ses Quatre piliers du changement: la Santé de l’océan et la Protection des animaux marins. Tout en continuant à soutenir Project AWARE® dans ses efforts de réduction des déchets marins et de protection des espèces de requins et de raies en voie de disparition, PADI soutient également les initiatives d’autres organisations qui ont un impact positif sur la planète océan, notamment le Programme des Nations Unies pour le développement et Mission Blue™

Un océan en bonne santé, une planète en bonne santé

En rejoignant l’Objectif de développement durable 14 des Nations Unies: la vie aquatique, les Bureaux, les Membres et les plongeurs PADI mondiaux peuvent intensifier leurs efforts pour préserver les océans et exploiter les ressources marines d’une manière viable. En avant-première de la Journée mondiale de l’océan le 8 juin 2017, PADI rejoindra le dialogue #SaveOurOcean, initié par le Programme des Nations Unies pour le développement, afin de soutenir la mise en application de l’Objectif de développement durable 14. Grâce aux canaux de communication PADI, les Membres et les plongeurs PADI seront engagés dans des conversations afin d’augmenter la conscience de l’importance de la santé des océans et de ses effets sur un objectif de viabilité plus vaste, destiné à mettre un terme à la pauvreté, à protéger la planète, et à assurer la prospérité pour tous.

PADI travaille également avec Mission BlueTM pour soutenir ses initiatives de protection des aires marines. La publication des histoires de Hope Spots – un terme qui sert à désigner des lieux spécifiques essentiels pour la santé de l’océan, présentés par le Dr Sylvia Earle et Mission Blue – permet d’identifier les régions en passe de devenir des aires marines protégées. Désigner des Hope Spots donne à la famille PADI et à l’industrie de la plongée l’occasion de contribuer à atteindre l’objectif établi par le Congrès mondial de la nature de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), c’est-à-dire protéger 30% des océans mondiaux avant fin 2030. Au cours des prochains mois, la communauté PADI s’engagera dans la volonté de protéger une plus grande superficie des eaux de notre planète, en déterminant des aires marines importantes.

Plongée après plongée

Avec le soutien de PADI, Project AWARE continue son travail vital pour protéger notre planète océan – plongée après plongée. Entre les actions collectives des communautés locales jusqu’aux changements à grande échelle au niveau politique, les partenaires de Project AWARE, ainsi que les Membres et les plongeurs PADI, réduisent la quantité de déchets marins qui pénètrent dans notre océan, afin de protéger les espèces de requins et de raies les plus menacées de disparition. Le soutien des plongeurs est impératif pour l’avenir des océans. Les plongeurs PADI sont encouragés à plonger pour agir et à montrer leur soutien en faisant des dons directs à Project AWARE, ainsi que des efforts au premier plan, en participant notamment aux enquêtes Dive Against Debris® et au programme Adopt a Dive SiteTM. Par ailleurs, nous rappelons à tous les professionnels de la plongée de profiter du Kit d’Action – 10 Conseils pour les plongeurs du Project AWARE.

Bien que la mise en place de ce nouveau programme corporatif de responsabilité sociale soit dans sa phase initiale, PADI s’engage à motiver ses membres et ses plongeurs à soutenir l’ensemble des efforts pour améliorer le futur des océans via la structure des Quatre piliers du changement. En agissant pour réduire les déchets marins, en établissant davantage d’aires marines et d’animaux marins protégés, ensemble nous pouvons accroître la biodiversité et travailler vers une gestion viable des océans et de leurs ressources. Certes, ce thème sera au premier plan du Jour de la Terre, le 22 avril 2017, mais PADI s’engage à le maintenir au premier plan toute l’année. Les Membres et les plongeurs PADI induisent un changement tous les jours et peuvent partager leurs anecdotes pour encourager les autres à les imiter. Si vous souhaitez partager une quelconque anecdote, écrivez à fourpillarsofchange@padi.com.

Soyez le meilleur de vous-même. Soyez PADI – The Way the World Learns to Dive®