L’art d’un bon briefing de plongée

Thomas Fuller était un homme d’église anglais du 17ème siècle qui avait le don d’inventer des proverbes accrocheurs, notamment: “Si vous commandez sagement, vous serez obéi gaiement”. En tant que PADI Divemaster, vous n’avez pas nécessairement à commander les gens – mais les plongeurs dont vous avez la charge ont souvent besoin de vos conseils et de vos directives (et bon, d’accord; occasionnellement, de vos ordres!).

Nous nous sommes entretenus avec Rich Somerset, Instructor Examiner à PADI EMEA, afin d’avoir des conseils sur la manière de faire un bon briefing de plongée.


“Chacun possède son propre style et, avec l’expérience, la plupart d’entre nous développe sa propre méthode. En tant que nouveau Divemaster, j’étais très timide lorsque j’étais confronté à de grands groupes de plongeurs. Sans avoir honte, je prenais des idées, des phrases et des blagues de mes collègues plus expérimentés et je découvrais que j’acquerrais graduellement de la confiance en moi. Plus tard, en écoutant les briefings des nouveaux guides de plongée du magasin, je me rendis compte qu’ils utilisaient des commentaires provenant de mes propres briefings pour faire les leurs; peut-être cela fait-il entièrement partie du développement naturel de l’art des briefings de plongée.”

Donc, Rich, selon vous, qu’est-ce qui peut aider les PADI Divemasters à faire un parfait briefing de plongée?

Soyez précis. Et bien, euh, en fait, sans doute est-ce évident, mais cela vaut cependant la peine de rappeler que si vous ne faites pas un briefing correct, tout le reste sera gâché. Il n’est pas judicieux d’improviser sur n’importe quelle présentation. Un bon départ est de vérifier que votre briefing est complet et précis en révisant les supports pédagogiques du Divemaster, particulièrement les ardoises relatives aux briefings. Parfois, en plongée, il y a des variables que nous ne pouvons pas toujours anticiper: si vous ne connaissez pas la direction du courant, soit vous la déterminez à l’avance, soit vous êtes honnête et vous vous assurez que vos plongeurs sont prêts à réagir aux conditions qu’ils rencontreront dans l’eau.

Soyez visuel. L’un des meilleurs briefings pré plongée auxquels j’ai assisté a été celui d’un Divemaster égyptien, qui avait créé une maquette de site en 3D sur la plateforme de plongée, en utilisant des serviettes de bain. Nous ne sommes pas tous aussi créatifs, mais même si vos techniques artistiques laissent un tantinet à désirer, avoir une sorte de schéma du site fait une grande différence. Les tableaux blancs sont assez robustes, bon marché et étanches, donc de nombreux guides de plongée les utilisent pour ce faire.

Soyez clair. Nous avons souvent des groupes de plongeurs qui parlent des langues différentes. Lors de mes premiers briefings, ma plus grande faute était que j’avais une fâcheuse tendance à parler vraiment trop rapidement. J’ai compris mon erreur seulement lorsque l’un de mes collègues, qui tentait tant bien que mal de traduire mon briefing à une partie du groupe, me le fit remarquer. Il faut un effort conscient pour contrôler son débit. Ralentissez et parlez à un rythme normal, parfois même un peu plus lentement.

Détendez-vous. Habituellement, nous sommes beaucoup plus durs avec nous-mêmes qu’avec les autres – Ne vous faites pas de souci concernant le briefing que vous devez faire; si vous avez une hésitation ou que vous prononcez mal un mot par ci par là, vos plongeurs ne s’en rendront pas compte ou ils vous pardonneront.

Ainsi, si vous considérez les briefings de plongée comme des défis à surmonter, la prochaine fois que vous en ferez un, essayez d’appliquer l’un ou plusieurs de ces conseils; il est possible que vous soyez surpris par la différence que vous obtiendrez!

Vous pouvez commander vos Ardoises de briefings du Divemaster (numéro de produit: F60207) en contactant le département de Ventes de PADI EMEA à: sales.emea@padi.com

 

 

This post is also available in: en ar nl de it pl ru es